Médecine préventive

Mission optionnelle, la médecine préventive propose de conseiller l’autorité territoriale, les agents et leurs représentants afin de protéger la santé au travail grâce à la surveillance médicale et aux actions sur le milieu professionnel.

Trois conventions selon les besoins

Convention d'adhésion au service de médecine préventive

  • Surveillance médicale préventive

Appréciation de la compatibilité du poste occupé par un agent avec son état de santé, en considérant les contraintes du poste et son environnement, tout particulièrement pour les agents des secteurs exposés à des risques professionnels particuliers : services techniques et espaces verts, secteur médico-social, secteur de la petite enfance, secteur de la restauration…

  • Actions sur le milieu professionnel

Études de poste de travail, appréciation des éventuelles nuisances sur la santé des agents, conseils auprès de l’autorité territoriale sur les questions d’hygiène et de sécurité au travail et les dispositions réglementaires en matière de santé au travail, participation au comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) en tant que membre de droit.

Convention relative à des prestations de médecine préventive

  • Conseil et information

Mission de conseil auprès de l'autorité territoriale, d'information et de conseil auprès de collectifs d'agents et de leurs représentants. En aucun cas, il ne s’agit de suivi individuel d'agent en visite médicale.

Exemple : le médecin de prévention peut intervenir en coopération avec un infirmier du travail pour animer des réunions d'information des agents sur la prévention de risques professionnels spécifiques (bruit, risque biologique, risque chimique, etc.), sensibiliser aux premiers secours, au port d’équipements de protection individuelle, etc. Le médecin de prévention peut intervenir comme conseil auprès de l’autorité territoriale au sein des cellules de reclassement professionnel, etc.

Convention portant adhésion à des prestations forfaitaires de médecine préventive

Dans ce cadre, l’activité clinique s’articule autour des consultations médicales et des entretiens santé travail infirmier, au sein du cabinet médical dans les locaux du CIG. Les agents sont accueillis par l’assistante de santé au travail. Puis ils sont reçus soit par le médecin de prévention, soit par l’infirmier du travail. Les actions sur le milieu professionnel sont réalisées en pluridisciplinarité par le médecin de prévention, l’infirmier du travail et le conseiller en prévention.

Les avantages

Pourquoi faire appel au service de médecine préventive du CIG

L’expertise du service de médecine préventive associée aux différents services de la direction de la santé et de l’action sociale.

Les services d’une équipe pluridisciplinaire de professionnels de la santé au travail : médecins, infirmier, conseiller en hygiène et sécurité au travail, qui connaissent bien l’environnement territorial et l’impact des décisions sur l’organisation des services et la situation des agents.

texte descriptif

Une démarche avisée de prévention de la santé au travail et des risques professionnels.

Des actions sur le milieu professionnel au plus près des agents et de leur environnement de travail.

L'approche du CIG

Le service de médecine préventive du CIG est composé de médecins qualifiés aux expériences diverses — ergonomie, alcoologie, psychologie du travail, toxicologie… —, d’infirmier(e)s, bénéficiant tous de formation continue. Le service de médecine préventive s’inscrit dans la démarche du CIG fondée sur la pluridisciplinarité et la synergie. Tous ces professionnels connaissent les risques spécifiques des métiers de la FPT ainsi que le statut et l’impact des décisions sur l’organisation des services et la situation des agents.

Les engagements du CIG

  • Proposer un service de médecine préventive conforme à la prescription du décret 85-603 garantissant et le suivi médical des agents et les actions sur le milieu professionnel.
  • Proposer un professionnel ressource auprès des directions des ressources humaines, acteur engagé et membre de droit du comité d’hygiène et de sécurité des conditions de travail, qui intervient dans le respect strict du secret médical.

Actualités du service

  • Développement des coopérations médecin, infirmier et assistant santé travail.
  • Accueil d’internes de médecine dans leur parcours de qualification en santé au travail.
  • Animation d’un réseau de collectivités adhérentes au service.
  • Animation d’un réseau territorial de médecins de prévention et d’un réseau infirmiers.
  • Engagement du service de médecine préventive dans les actions du service handicap du CIG.
  • Participations aux actions de communication et de sensibilisation des collectivités sur des questions de santé au   travail :
    - Participation aux journées santé et sécurité au travail, sur des thèmes tels que la prévention des cancers professionnels, les conduites additives et le travail, la prévention de la pénibilité, pathologies chroniques et travail, le manager territorial : un acteur clé de la santé et sécurité au travail, etc.

- Création d’outils de sensibilisation, par exemple, les plaquettes « Cancers professionnels et collectivités  territoriales  : 1 - Identifier et évaluer les risques pour mieux les prévenir » et « Cancers professionnels et collectivités territoriales : 2 - Elaborer une démarche de prévention du risque amiante » (voir rubrique Publications/Santé et Action sociale).

  • Communications au Congrès national de Santé au travail.

 

Informations réservées

L'accés à la totalité du contenu est restreint.

Connexion utilisateur

Les comptes BIP ne permettent pas d'accéder aux contenus réservés aux collectivités affiliées

Entrez votre code d'accès à BIP, accès simplifié ou identifiant RDV Emploi Public.

Problème de connexion ?