Dispositifs psychosociaux

 

Prestation optionnelle, la conduite de dispositifs psychosiaux consiste à accompagner la collectivité/l'établissement public dans la gestion des situations complexes induites par des situations de travail.

La prestation optionnelle « dispositifs psychosociaux » : de quoi s'agit-il ?

  • La psychosociologie s’intéresse aux liens, articulations et interactions entre individus, groupes, organisations et institutions. Les fonctionnements psychologiques, collectifs, organisationnels et institutionnels sont conçus comme indissociables. Elle appréhende l’homme et son milieu comme une seule réalité interactive.
  • Le dispositif est un ensemble de mesures et de moyens mis en œuvre en vue d’une finalité.

 

Les objectifs visés

  • Proposer des espaces de débats compréhensifs et critiques sur les enjeux de l’activité.
  • —Permettre aux professionnels de prendre de la distance, de conserver un équilibre dans leur activité professionnelle et de progresser dans leurs pratiques.
  • Faciliter la construction d’une culture partagée et la coopération au sein des équipes.
  • —Favoriser la qualité de vie au travail.
  • —Réduire le risque de survenue de troubles psychosociaux et/ou leurs complications.

 

Les formes de dispositifs

  • La régulation a pour objet de faciliter ou de restaurer selon la situation, les capacités de coopération entre les professionnels.
  • L’analyse de pratiques concerne le professionnel et porte sur son activité dans le cadre de l'exercice de son métier. Il s'agit donc, d’interroger les présupposés et représentations plus ou moins conscientes justifiant les pratiques et leurs conséquences attendues, de repérer les processus et les valeurs qui guident les actions dans le travail.

L'échange de pratiques permet à l'ensemble des professionnels d'une équipe quelle que soit leur fonction, de travailler l'articulation de leurs différents savoir-faire dans la mise en œuvre de leurs missions collectives.

  • La supervision donne la possibilité au professionnel de réfléchir sur ce qu'il met en jeu en tant que personne dans sa pratique quotidienne auprès des usagers, des collègues et de l’institution.
  • L’accompagnement au changement concerne des groupes de professionnels dont l’organisation du travail ou plus largement les conditions de travail sont  en cours de mutation.
  • D’autres dispositifs peuvent être construits avec la collectivité à partir de ses problématiques spécifiques.

 

Adhésion et modalités de mise en oeuvre

L’adhésion à la prestation « dispositifs psychosociaux » est conditionnée par la signature d’une convention entre le représentant de la collectivité et le président du CIG.

  • Rédaction par la collectivité d’une demande qui peut prendre la forme d'un cahier des charges.
  • Analyse de la demande effectuée par le CIG : elle vise à évaluer la pertinence et la faisabilité de la mise en œuvre d’un dispositif psychosocial.
  • Finalisation de la demande par une lettre de commande rédigée par la collectivité.
  • Réponse sous la forme d’une lettre de cadrage précisant les modalités de l’intervention annexée à la convention d’adhésion.
  • Planification des séances et démarrage du dispositif.