Le service social du travail

Vous apporter une expertise dans le domaine des questions sociales.

Vos besoins/notre expertise

Dans une finalité de bien-être au travail, l’assistant social du travail accompagne les agents afin qu’ils puissent trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée en contribuant à la recherche de solutions en cas de difficultés personnelles et/ou professionnelles. Il offre un lieu d’écoute neutre et confidentiel aux agents, et développe les coopérations et relais avec les services internes et externes, afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des agents.
Au travers de sa connaissance des services et des agents, il propose une évaluation précise des situations individuelles et collectives, et peut ainsi avoir un rôle d’interface entre l’agent et la collectivité.
Il a un rôle de conseil auprès des agents et des collectivités, c’est une personne ressource dans deux domaines principaux :

Amélioration des conditions de vie au travail et de vie personnelle des agents :

  • Vie professionnelle : information sur la protection sociale, participation au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, information sur la prévention des risques psychosociaux, retraite…
  • Vie familiale : écoute et information, orientation vers des structures spécialisées...
  • Santé : aide aux démarches dans les situations de dégradation de l'état de santé (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, demandes de congé de longue maladie, congé de longue durée...), suivi des agents en arrêt maladie, accompagnement psychosocial des agents en situation de reclassement…
  • Budget personnel : aide à la gestion du budget, prévention de l’endettement.
  • Logement : aide au maintien dans les lieux et à l’accès au logement.

Appui technique dans le cadre de la mise en place d’actions en direction du personnel :

  • Conduite d’actions de prévention à caractère social (surendettement, addictions…), mais aussi en matière d’insertion et de maintien dans l’emploi des personnes vulnérables ou handicapées.
  • Participation à divers groupes de travail, en apportant les réflexions et expériences d’autres collectivités, en amenant un éclairage sur les dispositifs de son domaine de compétence, en sa qualité d’expert.

vos avantages

+ Une aide externe et neutre.
+ Un personnel qualifié maîtrisant l’environnement et le statut de la FPT, au fait de toutes les dispositions grâce à des formations et une veille assurées par le CIG.
+ Des conseils en matière de politique sociale : conditions de travail, politique de prévention (addictions, surendettement…), formation, action sociale…
+ Un temps de prestation adapté à vos besoins.
+ Un accompagnement qui peut être individuel comme collectif.
+ Une externalisation des prises de rendez-vous grâce à l’existence d’un secrétariat spécifique, assurant un accueil téléphonique.

Notre approche

Le service social du travail intervient en partenariat avec les autres services de la direction de la santé et de l’action sociale du CIG : service de médecine préventive, service ergonomie et ingénierie de la prévention des riques professionnels, service handicap... Ainsi, les assistantes sociales du travail peuvent agir en coordination avec ces derniers, voire avec des services de la direction de l’emploi, pour une approche globale et complémentaire.
L’assistante sociale du travail peut intervenir à la demande de l’agent, de la collectivité, de la médecine préventive et des divers partenaires. Dans tous les cas, le soutien de l’assistante sociale du travail se fait sur la base du volontariat de l’agent.
L'assistante sociale du travail est force de proposition auprès de la DRH pour la mise en place d'actions collectives, en fonction de l'actualité et des problématiques propres à la collectivité.
L’adhésion à la prestation s’établit par convention. Elle est systématiquement précédée d’un diagnostic pour définir au mieux vos besoins et les conditions d’exercice de l’assistante sociale du travail. Une fois les objectifs et le cadrage de la mission définis, un temps de service est proposé.
> Exemple : 80 % pour une collectivité de 1 500 agents, 40 % pour une collectivité de 600 agents, 20 % pour 450 agents.

Afin de répondre notamment aux collectivités ou établissements publics ne disposant pas d’un effectif suffisant pour justifier la présence régulière d’une assistante sociale, le CIG propose également une facturation à la vacation.
L’intervention de l’assistante sociale du travail est régie par le code de déontologie du 28 novembre 1994 de l’ANAS (Association Nationale de Assistants de Service social) : secret professionnel, respect des libertés individuelles, discrétion, autonomie…

Nos références

Une trentaine de collectivités et établissements publics ont choisi d’adhérer à la prestation du service social du travail. De natures diverses (villes, établissements publics territoriaux, syndicat intercommunaux, OPH…) et de taille variable (de 4 à 45 agents pour les syndicats, de 350 à 2 800 agents pour les villes), ils sont répartis sur l’ensemble du territoire de la petite couronne.

Nos engagements

Secret professionnel, respect des libertés individuelles, discrétion, autonomie.
Assistants sociaux du travail

Consulter la rubrique Gestion des ressources humaines/assistants sociaux du travail.

 

Informations réservées

L'accés à la totalité du contenu est restreint.

Connexion utilisateur

Les comptes BIP ne permettent pas d'accéder aux contenus réservés aux collectivités affiliées

Entrez votre code d'accès à BIP, accès simplifié ou identifiant RDV Emploi Public.

Problème de connexion ?