Passer un concours ou un examen

Passer un concours ou un examen

 

Tout sur les concours

Toutes les informations nécessaires avant de passer un concours ou examen de la fonction publique territoriale : à quel concours s'inscrire, téléchargement des documents permettant de s'y préparer...

Calendrier prévisionnel

Les dates prévisionnelles aux concours et examens professionnels organisés ou conventionnés par le CIG petite couronne.

 
 
 

Pré-inscription et infos concours

Constitution en ligne du dossier d'inscription aux concours et examens professionnels organisés par le CIG petite couronne.

Résultats

Les résultats des concours et examens professionnels organisés par le CIG petite couronne.

 
 

Découvrir l'offre hôtelière à proximité du CIG Nouvelle fenêtreDécouvrir l'offre hôtelière à proximité du parc des expositions de Villepinte Nouvelle fenêtreDécouvrir l'offre hôtelière à proximité du parc des expositions du Bourget Nouvelle fenêtre

Accéder au règlement des concours

Les conditions générales

Le concours est le principal mode d'accès aux emplois de la fonction publique territoriale. Il garantit le principe d'égalité d'accès aux emplois publics. Afin d'y avoir accès, les candidats doivent satisfaire, d'une part, à des conditions générales :

    • Etre de nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de la Communauté Européenne, ou d'un autre État signataire de l'Accord sur l'Espace Économique Européen,
    • Se trouver en position régulière au regard des obligations du service national de l'État dont il est ressortissant,
    • Jouir de ses droits civiques, ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions auxquelles le concours donne accès (pour un candidat français, ne pas avoir sur le bulletin n°2 du casier judiciaire de mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions),
    • Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice des fonctions ;

Et, d'autre part, à des conditions particulières (notamment conditions de diplôme ou d'ancienneté de services) prévues par des décrets spécifiques à chaque concours.

Les différents concours

Il existe plusieurs types de concours qui relèvent de conditions d'accès différentes.

On distingue :

    • le concours externe (PDF, 277 ko), accessible à tous, le plus souvent sous certaines conditions de diplôme,
    • le concours interne (PDF, 277 ko)réservé aux agents publics remplissant certaines conditions d'ancienneté,
    • le troisième concours (PDF, 277 ko)sur épreuves est ouvert aux candidats justifiant de l’exercice, pendant une durée de quatre ans au moins, d'une ou de plusieurs activités professionnelles, quelle qu'en soit la nature, d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association.

Le concours externe

Le concours externe s'adresse aux candidats possédant un niveau de diplôme déterminé. En règle générale, le niveau de diplôme requis dépend de la catégorie hiérarchique (catégorie A, B ou C) dont relève le cadre d'emplois.

Conditions de niveau d'études ou de diplômes pour les concours externes :
CatégoriesNiveaux requisCorrespondanceExemples de concours
Catégorie A
Fonctions de direction / conception
Niveau IBac + 5 et plus : Ingénieur, DEA...

Médecin, ingénieur...

Niveau IIBac + 3 & 4 : master 1 et 2...

Attaché, bibliothécaire...

Catégorie B
Fonctions d'application / encadrement
Niveau IIIBac + 2 : DUT, BTS, DEUG...

Technicien principal de 2e classe, rédacteur principal de 2e classe...

Niveau IVBaccalauréat

Technicien, rédacteur...

Catégorie C
Fonctions d'exécution
Niveau VBEP, CAP...

Adjoint technique principal de 2e classe, adjoint d'animation principal de 2e classe...

Une procédure de demande d'équivalence de diplôme permet aux candidats qui ne remplissent pas la condition de diplôme d'obtenir une équivalence en faisant reconnaître soit leur expérience professionnelle, soit un autre diplôme.

Peuvent être reconnus comme équivalents au diplôme normalement requis :

    • un autre diplôme ou titre de formation français ou européen de niveau comparable,
    • un autre diplôme ou titre étranger non européen de niveau comparable,
    • une attestation prouvant la réussite à un cycle d'études de même niveau et durée que celui du diplôme requis,
    • une attestation d'inscription dans un cycle de formation dont la condition normale d'accès est un titre ou diplôme au moins de même niveau que le diplôme requis pour l'inscription au concours, une expérience professionnelle (activité salariée ou non), d'une durée (continue ou discontinue) cumulée de trois ans à temps plein :
    • soit relevant de la même catégorie socioprofessionnelle,
    • soit dans l'exercice d'une profession comparable par sa nature et son niveau à celle de la profession à laquelle le concours donne accès.

Pour connaître les détails de cette procédure, télécharger la notice "Accéder sans diplôme à la fonction publique territoriale (PDF, 761 ko)" ou rendez-vous sur le site du CNFPT Nouvelle fenêtre.

Une dispense de diplôme permettant à un candidat de se présenter à certains concours est accordée aux mères et pères ayant effectivement élevé au moins 3 enfants, ainsi qu'aux sportifs de haut niveau. Toutefois cette dispense ne vaut pas pour les professions réglementées impliquant obligatoirement la possession d'un diplôme spécifique pour l'exercice de la profession (exemples : médecin, assistante sociale).

Le concours interne

Le concours interne est accessible aux candidats ayant déjà la qualité de fonctionnaire et répondant à certaines conditions d'ancienneté dans le service public, ainsi que, dans certains cas, aux agents non titulaires des collectivités territoriales et aux fonctionnaires de l'État.

Pour connaître les conditions particulières à un concours donné, consulter la page "tout sur les concours".

Le troisième concours

Ce dispositif permet aux personnes ayant exercé une activité dans le secteur privé d'accéder à la fonction publique territoriale. Il s'adresse aux candidats justifiant de l'exercice pendant une durée déterminée dans le statut particulier concerné (en général 4 ans) :

  • d'une ou de plusieurs activités professionnelles relevant du droit privé, quelle qu'en soit la nature des missions,
  • ou d'un ou plusieurs mandats de membres d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale,
  • ou d'une ou plusieurs activités en qualité de responsable d'une association, y compris en qualité de bénévole.

Les périodes d'activité professionnelle, de mandat électif local ou de responsabilité associative ne peuvent être prises en compte que si pendant la même période le candidat n'avait pas la qualité d'agent public (non titulaire ou fonctionnaire), de militaire ou de magistrat.

Les examens professionnels

Les examens professionnels (PDF, 292 ko)sont ouverts aux seuls fonctionnaires. Ils permettent aux lauréats soit d'obtenir un avancement de grade dans leur propre cadre d'emplois, soit d'accéder au cadre d'emplois immédiatement supérieur. Des dispositions réglementaires spécifiques déterminent les conditions d'accès à ces examens professionnels (durée de services minimum, position statutaire, etc.). Pour plus de détails, consulter la page "Rechercher quel concours passer".

S'il n'existe aucune disposition réglementaire contraire, les candidats ont la possibilité de s'inscrire à ces examens professionnels un an avant la date à laquelle ils remplissent les conditions d'inscription (au tableau d'avancement ou sur la liste d'aptitude du grade d'accueil).

Le déroulement d'un concours ou d'un examen professionnel

Les concours se déroulent généralement en deux phases (PDF, 491 ko):

  • une phase d'admissibilité, qui comporte souvent une ou plusieurs épreuves écrites,
  • une phase d'admission, qui comporte des épreuves orales, pratiques ou sportives, obligatoires et facultatives.

Seuls les candidats déclarés admissibles par le jury peuvent se présenter aux épreuves d'admission.

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Toute note inférieure à 5 sur 20 à l'une des épreuves d'admissibilité ou d'admission entraîne l'élimination du candidat.

Chaque concours est ouvert pour un nombre de postes correspondant aux besoins de recrutement prévisionnels (pour l'année à venir) des collectivités pour lesquelles il est organisé. Par conséquent, le nombre de candidats admis est défini par le nombre de postes ouverts (limité et établi à l'avance).

Les examens professionnels ne présentent souvent qu'une phase d'admission, mais certains examens sont également dotés d'une phase d'admissibilité. Les candidats se présentant à un examen ne peuvent être déclarés admis si la moyenne de leurs notes est inférieure à 10 sur 20.

Tout candidat à un concours ou à un examen qui ne participe pas à toutes les épreuves obligatoires est éliminé.

Les établissements organisateurs

L'organisation des différents concours et examens professionnels de la fonction publique territoriale est confiée à deux types d'acteurs :

L'organisation de la quasi-totalité des concours et examens professionnels de la fonction publique territoriale relève de la compétence des centres de gestion, qui les organisent pour les collectivités qui leur sont affiliées et pour celles qui ont passé convention à cet effet. Cependant, certaines grandes collectivités locales non affiliées à un centre de gestion organisent leurs propres concours.

Le CNFPT est compétent pour l'organisation des concours d'administrateur territorial, de conservateur territorial des bibliothèques, de conservateur territorial du patrimoine, ainsi que du concours et de l'examen professionnel d'ingénieur territorial en chef. (CNFPT Nouvelle fenêtre)

La périodicité des concours et des examens professionnels peut varier selon le concours ou l'examen : certains sont annuels, d'autres sont organisés tous les 2 ou 3 ans, d'autres encore de façon plus sporadique. Par ailleurs, les différents centres de gestion de l'inter-région Ile-de-France/Centre Val-de-Loire (CIG PC, CIG GC Nouvelle fenêtre, CDG 77 Nouvelle fenêtre, CDG 18 Nouvelle fenêtre, CDG 28 Nouvelle fenêtre, CDG 36 Nouvelle fenêtre, CDG 37 Nouvelle fenêtre, CDG 41 Nouvelle fenêtre, CDG 45 Nouvelle fenêtre), se répartissent l'organisation de certains concours et examens professionnels, qui peuvent donc être organisés alternativement selon les sessions par l'un des centres de gestion pour toute l'inter-région.

Il est à noter que la réussite à un concours permet au lauréat de s'inscrire sur une liste d'aptitude qui a une valeur de portée nationale : il peut donc être recruté sur tout le territoire national, dans un emploi correspondant au concours qu'il a réussi.

Pour connaître le centre de gestion organisateur pour une session donnée d'un concours ou d'un examen professionnel, consulter les calendriers prévisionnels.

Délégation régionale de première couronne du CNFPT : www.cnfpt.fr Nouvelle fenêtre.
Pour les concours de la fonction publique d'État : www.fonction-publique.gouv.fr/score Nouvelle fenêtre

 



2017 - CIG petite couronne | Retour en haut de page